Bienvenue sur le blog Ma pause mode ! L'univers d'une modeuse bavarde et curieuse.


Industrie textile et Greenpeace : un petit pas en avant

"Les dessous toxiques de la mode" Greenpeace

Un petit pas en avant pour l'industrie textile qui a fait parler d'elle (encore) suite au drame du Bengladesh. Je ne vais pas aborder ce point là aujourd'hui car ce genre d'anecdotes malheureuses  est un sujet loin d'être réglé. J'aborde un autre point en progression en Chine... D'où mon accroche "Un petit pas en avant" mais pas le seul à actionner selon moi...

L'industrie textile : des distributeurs encore timides ou trop orientés business...

Comme vous le savez, je ne suis pas une activiste écolo dans l'âme, même si je suis consciente de certaines dérives de l'industrie textile et parle parfois sur le blog de marques responsables et non seulement de grandes enseignes dans lesquelles nous fourmillons pour la plupart d'entre nous. 

J'avais tendance à penser que, Nous, consommateurs étions en partie responsables de ces dérives de l'industrie textile car trop souvent à la recherche des prix les plus bas et cela au détriment des conditions de fabrication de nos vêtements et accessoires ou au détriment des matières et autres composants que nous portons à même le corps. Néanmoins, cette quête de vêtements à bas prix ou à prix accessibles, est plus un effet de société, une spirale dans laquelle les personnes Lambda sont prises et ne peuvent trop sortir... Les marges des distributeurs sont conséquentes et nous serions plus qu'étonnées si nous connaissions tous les travers des grandes enseignes. Alors partant de ce point, pourquoi les distributeurs ne mènent pas des actions bien plus concrètes afin d'améliorer les conditions de travail des petites mains et la qualité des produits ou des matières utilisées en confection? L'appât du gain, le profit, bien sûr tout n'est qu'histoire de business mais cela se fait au détriment des consommateurs ("vêtements nocifs") et des "salariés" (conditions de travail dangereuses) alors les choses sont un peu graves non ? Combien de drames encore à venir avant un réel avancement ? 


Vu certaines marges de distributeurs, les affaires roulent dans l'industrie textile "bas-moyen de gamme" ! Les distributeurs sont bien plus responsables que les consommateurs des conditions de travail de leurs petites mains et j'ose être ici un peu naïve et me demander pourquoi ils ne réduisent pas un peu ces marges et ne réinvestissent pas plus pour améliorer tout ce qui est à la limite du politiquement correct ! On parle de RSE, (Responsabilité sociale des Entreprises) un terme "in" depuis quelques années avec tous les grands groupes qui mettent en avant des actions diverses en termes de responsabilité, de citoyenneté, de droits des hommes ou même des enfants, d'écologie, de protection de la planète, etc. Pourtant malgré tout ces bla bla nous sommes encore témoins d'abus et de drames... Nous n'allons pas changer le monde du jour au lendemain c'est évident, mais j'espère vraiment que les distributeurs vont s'allier pour éviter que de nouveaux scandales...


Bref, j'en reviens à mon sujet et désolé pour cet aparté... J'ai rencontré une militante de Greenpeace tout à l'heure et nous avons échangé sur la pollution des rivières en Chine. La cause de cette pollution ? Le déversement des teintures et autres composants des vêtements par les usines de nos grands distributeurs si convoités. Une charte a été signée entre Greenpeace et plusieurs grands distributeurs textile internationaux. La militante m'a affirmé une progression concernant ce point là et les équipes de Greenpeace veillent au respect de la charte. Voici le lien vers le rapport complet que vous pouvez télécharger au format PDF directement. Je tenais donc à partager avec vous ce point là en espérant que d'autres chartes seront signées pour des avancements bien plus concrets dans l'avenir et non seulement en termes de pollution mais aussi en termes social, humain, ...

A très vite, 
So...